Home Inspiration QUAND L’ÂME S’ÉLÈVE

QUAND L’ÂME S’ÉLÈVE

by Reesen Mag

This post is also available in: Deutsch

Survol de la forteresse de Vianden en montgolfière.

Si une sortie en montgolfière est déjà une aventure en soi, une escapade au-dessus de Vianden ou du parc naturel de l’Our est une expérience unique. Voyager en ballon, c’est se déconnecter du quotidien, découvrir de nouvelles perspectives, élargir son horizon, expérimenter les grands espaces et admirer le paysage à perte de vue. 

Dans le cadre d’un film consacré au photographe Raymond Clement, nous embarquons dans une montgolfière avec une équipe de cinéma en compagnie du réalisateur Tom Alesch et du pilote expérimenté Nico Betzen, direction la région de Vianden. Juste avant le décollage, Nico nous confie que les conditions idéales pour un agréable voyage à travers les airs sont une vue dégagée, un vent modéré et l’absence de précipitations. Raison pour laquelle la plupart des sorties en ballon ont lieu tôt le matin une à deux heures après le lever du soleil, ou le soir deux à trois heures avant son coucher. La météo en cette journée d’été est fantastique.

Des aéronautes aguerris pour un vol serein

Les conditions physiques requises pour un tel vol? Être suffisamment souple pour grimper dans la nacelle. Et c’est tout! Nous pouvons tout de même compter sur de nombreuses prises pour nous hisser, ainsi que sur les bras d’accompagnateurs expérimentés. Aujourd’hui, nous allons voler à quelques centaines de mètres. Nico Betzen, aéronaute depuis 1994, est habitué à des altitudes très différentes, comme nous l’apprendrons plus tard en l’écoutant parler de ses voyages dans les Alpes, parfois à plusieurs kilomètres au-dessus du sol. En 2009, il a remporté une médaille d’or lors du World Balloon Trophy. Cela suffit à tous nous rassurer. Une journée de rêve nous attend. 

Nous décollons au petit matin. Nico et son équipe ont choisi une jolie zone d’envol à environ cinq kilomètres à l’est de Vianden. Ils nous attendent déjà au lieu de rendez-vous. Ensemble, nous déployons la voile au sol. Lentement, le brûleur et le ventilateur gonflent le ballon, qui finit par se dresser haut dans le ciel tel un géant impassible. Nous grimpons dans la nacelle, parés pour quatre-vingt-dix minutes de promenade paisible et d’émerveillement. 

Nico et ses coéquipiers sont habitués les uns aux autres et cela se sent immédiatement. Le brûleur crache sa flamme dorée dans les entrailles du ballon; quelques manœuvres suffisent pour nous faire décoller en douceur. La nacelle glisse littéralement dans les airs et ne tangue même pas. Un sentiment aussi inattendu que fantastique. Nous nous élevons paisiblement dans une sérénité manifeste qui suffit à apaiser tous ceux qui se lancent dans l’aventure pour la première fois.

Méditation et plaisir des sens

Les arbres, les personnes et même les rivières se transforment en miniatures. Autour de nous, tout n’est que calme et immensité. Tout ce que le photographe Raymond Clement apprécie pour ses photos nous entoure là-haut. Une lumière et une quiétude magiques. Personne ou presque n’ose parler: nous savourons ce vol en silence. Le paysage qui s’étend sous nos pieds contribue à ce moment de recueillement. Le souffle des flammes est le seul bruit qui nous parvient encore. On finit même par oublier qu’on se trouve dans un minuscule espace en compagnie d’autres passagers. Nos yeux se délectent de la vue dans une véritable méditation de l’âme.

Lorsque la forteresse de Vianden apparaît au loin, nous sommes encore plus contemplatifs. Quel spectacle majestueux! Quel plaisir d’admirer ses impressionnantes fortifications depuis les cieux! Notre pilote nous approche au plus près de cette citadelle qui domine Vianden et l’Our à 310 mètres d’altitude. Les visiteurs du château-fort lèvent les yeux au ciel d’un air étonné. Nous pouvons lire la surprise sur leurs visages.

Puis nous reprenons de l’altitude de manière presque imperceptible sous leurs yeux ébahis. Sommes-nous vraiment remontés si haut? Une lumière iridescente qu’on ne perçoit guère depuis la terre ferme baigne les alentours, transformant le paysage en une merveille éblouissante. Ses reflets scintillants dévoilent toute leur magie dans un spectacle à couper le souffle. En toute décontraction, nous survolons majestueusement l’Eifel avant de nous poser. Nico invite ceux qui viennent de vivre leur premier vol en montgolfière à leur baptême de l’air. Nous nous agenouillons alors. Il nous dépose sur la tête une touffe d’herbe, preuve de notre atterrissage couronné de succès. Ensuite, place au baptême du feu qui nous coûtera quelques cheveux roussis. Le feu, symbole incontournable d’un vol réussi. Autour d’un verre de Crémant, nous trinquons à cette incroyable et magnifique journée et aux fantastiques sensations procurées par ce voyage en montgolfière. Une expérience qu’on ne peut que recommander!

Pour réserver: tinyurl.com/ballooningNord

Texte: Joscha Remus

This post is also available in: Deutsch

Vous aimerez aussi

This website uses cookies to analyse traffic anonymously and to help us provide you with the best experience we can. Our cookie policy provides detailed information about how and when we use cookies. By browsing our website, you are agreeing to the use of cookies. You can configure your internet browser settings to manage your cookies preferences and refuse the use of cookies. I Accept Privacy & Cookies Policy